Soleil givré

Ce matin là, le soleil faisait son grand retour. Il avait décidé de pointer ses rayons sur la nature gelée et enneigée. J'avais déjà ces mots qui dansaient dans ma tête : soleil givré.

En regardant par la fenêtre vers 8h, j'ai su que c'était maintenant ou jamais. J'ai ressorti mon appareil photo, enfilé mes bottes et mon écharpe et je suis sortie.

Je n'ai eu qu'à faire quelques pas pour trouver l'inspiration. J'avais envie de délicatesse. D'instantané. Je voulais accrocher le détail.

Cela faisait déjà plusieurs mois que je boudais mon appareil photo. Parce que mes dernières séances m'avaient frustrée, je n'arrivai pas à transmettre ce que je voulais. Ni dans la technique, ni dans l'émotion.

Mais ce jour-là, tout était réuni pour que je ré-apprivoise l'objectif. Alors j'ai cherché, j'ai observé, je suis restée sur un périmètre restreint pour ne pas m'éparpiller.

Tout était là, sous mes yeux. Le soleil faisait scintiller la glace tout autour de moi. Il n'y avait pas un bruit. Juste celui de mes pas dans la neige. Le temps s'était arrêté.

Quelques heures plus tard, le soleil avait disparu et la glace avait fondu. C'était maintenant, ou jamais.

 

Soleil givré

Soleil givré

Soleil givré

Leave a reply

Your email address will not be published.